Prof. Nenad Ban, Institut de biologie moléculaire et de biophysique, EPF Zurich

avril 2017

Le professeur Nenad Ban, spécialisé en biologie structurale, étudie les macromolécules biologiques, en particulier la structure atomique du mécanisme cellulaire de production des protéines: les ribosomes. Son travail a récemment été récompensé par le prix Ernst Jung de médecine 2017, le prix de médecine le plus prestigieux d’Europe. Nenad Ban et son équipe sont les premiers à être parvenus à décrire la structure atomique des ribosomes complexes des êtres vivants supérieurs. Les connaissances acquises sur les ribosomes dans les cellules saines servent de base pour mieux comprendre les dysfonctionnements se produisant lors des maladies.

Le ribosome est l’une des enzymes les plus complexes de la biologie. Ce mécanisme cellulaire consiste à produire des protéines (biosynthèse). Les ribosomes comptent parmi les plus grands complexes moléculaires des cellules des êtres vivants supérieurs. Ils sont constitués de deux sous-unités, qui regroupent elles-mêmes plusieurs dizaines de protéines et d’autres molécules. Il est donc particulièrement difficile de décoder leur structure. Et pourtant, c’est exactement ce que Nenad Ban et son équipe ont fait. C’est pourquoi son travail a été récompensé par le prix Ernst Jung de médecine 2017 au mois de janvier. Le prix de médecine le plus prestigieux d’Europe est décerné chaque année par la fondation Jung pour la science et la recherche.

Nenad Ban explique: «Ces connaissances acquises sur les ribosomes dans les cellules saines servent de base pour mieux comprendre les dysfonctionnements se produisant lors des maladies et pour développer de nouveaux médicaments.» En effet, «en raison de l’importance fondamentale des ribosomes dans de nombreux processus cellulaires élémentaires, un éventuel dysfonctionnement peut avoir des conséquences dramatiques pouvant aller jusqu’à des maladies telles que le cancer ou des troubles du métabolisme», ajoute Nenad Ban. Nenad Ban et ses collaborateurs ont réussi cette prouesse grâce aux techniques scientifiques les plus récentes, comme par exemple la cristallographie aux rayons X, la cryomicroscopie électronique et d’autres méthodes d’analyse biochimique. «La comparaison désormais possible entre la structure des ribosomes des bactéries et celle des êtres vivants supérieurs va permettre aux scientifiques de développer de nouvelles substances actives contre les organismes nuisibles spécifiques aux différentes espèces», explique Nenad Ban. Il s’agit notamment des antibiotiques, qui combattent les bactéries, et des fongicides, qui luttent contre les champignons. L’objectif est de développer des principes actifs qui se lient spécifiquement au ribosome des germes pathogènes et de bloquer ainsi leur biosynthèse de protéines. Par ailleurs, cette découverte peut aussi servir à développer des médicaments contre les virus. En effet, bon nombre de virus ne peuvent se répandre que s’ils se lient aux ribosomes de leur cellule hôte et la manipulent. En outre, la connaissance de la structure des ribosomes est nécessaire pour obtenir des informations sur leur genèse au cours de l’évolution.

Nenad Ban et son équipe ont contribué de façon décisive à la compréhension du fonctionnement d’un grand nombre de macromolécules biologiques: celui des ribosomes des organismes simples et complexes, de certaines enzymes du métabolisme des acides gras des organismes complexes et de certaines bactéries, ainsi que la structure de certains complexes de la biosynthèse des protéines. De même, Nenad Ban étudie le transport des substrats par les complexes enzymatiques de la synthèse des acides gras.

Né en 1966 à Zagreb, Nenad Ban a étudié la biologie moléculaire et la biochimie à l’Université de Zagreb, en Croatie. Il a obtenu son titre de docteur en biochimie auprès d’Alexander McPherson à l’Université de Californie, Riverside, aux Etats-Unis. Lors d’un post-doc chez le futur prix Nobel Thomas A. Steinz à l’Université Yale, il a concentré ses recherches sur la cristallographie aux rayons X de la grande sous-unité des ribosomes. Depuis 2007, Nenad Ban occupe un poste de professeur ordinaire en biologie structurale moléculaire à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

Prof. Nenad Ban

HPK H 3

Otto-Stern-Weg 5

8093 Zurich

Switzerland

téléphone:  +41 44 633 27 85
émail: ban@mol.biol.ethz.ch

www.bangroup.ethz.ch