Comité de patronage

Prof. em. Dr. Peter Gehr
ehem. Institut für Anatomie der Universität Bern
Prof. Dr. Adriano Aguzzi
Institut für Neuropathologie, Universitätsspital Zürich
Prof. em. Dr. Richard Braun
ehem. Institut für allgemeine Mikrobiologie der Universität Bern
alt Ständerätin Christine Egerszegi-Obrist
Aargau
Prof. Dr. Ernst Hafen
Prof. Dr. Ernst Hafen
Institut für molekulare Systembiologie, ETH Zürich
alt Nationalrätin Eva Segmüller
St. Gallen
Prof. em. Dr. Claude Bron
Institut de Biochimie, Université de Lausanne
Prof. em. Dr. Heidi Diggelmann
Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne
Prof. em. Dr. Paul Walter
ehem. Institut für Biochemie, Universität Basel
Prof. em. Dr. Charles Weissmann
Department of Infectology, The Scripps Research Institute, Florida
Prof. em. Dr. Rolf M. Zinkernagel
ehem. Institut für Experimentelle Immunologie, Universitätsspital Zürich

«Le progrès se produit là où, dans un environnement de liberté pour la recherche, de nouvelles méthodes sont développées et des tests sont effectués sur des systèmes biologiques. Les politiques et le public doivent comprendre que le progrès survient là où on ne l’attend pas et qu’il n’est planifiable que de façon limitée. Cela signifie aussi que les chercheurs doivent expliquer au public de manière plausible leurs stratégies et leurs hypothèses.»

Prof. Dr. Christoph Moroni

 

«A l’avenir, les autres développements de la recherche génétique et de la bio-informatique nous permettront de rassembler toujours plus de données pouvant être d’une grande importance pour les personnes prises isolément et pour leur famille. Ce que nous ferons de ces nouvelles possibilités, en tant qu’individus et en tant que société, représente un grand défi.»

Prof. Dr. Heidi Diggelmann

 

«Les processus et leur régulation dans la cellule sont un exemple de développement durable.»

Prof. Dr. Alexander J.B. Zehnder

 

«A l’avenir aussi, les jeunes chercheuses et les jeunes chercheurs doivent disposer d’un accès aisé aux outils de recherche afin de pouvoir réaliser leurs idées. Il s’agit en particulier de mieux doter l’infrastructure de recherche des universités, ce qui permettra d’attirer en Suisse des personnalités de pointe de l’étranger, à l’avenir également. Cela est essentiel pour conserver notre place actuelle de premier rang.»

Prof. Dr. Christoph Moroni

 

«En Europe, la Suisse est un site de recherche exceptionnel – il dispose d’une excellente infrastructure, d’une grande force d’innovation et d’une remarquable liberté.»

Prof. Dr. Sven Panke