Chronologie

((Videoblock))

Depuis 1991, la Fondation Gen Suisse encourage le dialogue entre la recherche, la politique et le public sur des sujets révolutionnaires et socialement pertinents dans le domaine des sciences de la vie. Avec sa création, les bases ont été posées pour une communication scientifique continue et réussie. Vous trouverez ici les étapes importantes de la Fondation Gen Suisse Foundation et un aperçu des points forts dans le domaine des sciences de la vie.

2020

Prix Nobel pour la découverte de CRISPR/Cas9

Les découvreuses des ciseaux génétiques Crispr/Cas9, Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna, reçoivent le prix Nobel de chimie.

2019

Genomeditierung im Embryo

Un groupe d'éthiciens et de scientifiques appelle à un moratoire mondial sur toutes les applications cliniques de l'édition germinale chez l'homme.

2018

single-cell RNA-sequencing

Grâce au "séquençage ARN unicellulaire", les scientifiques parviennent à suivre le développement d'organismes et d'organes dans les moindres détails, cellule par cellule et dans le temps.

2017

Base Editing

Les chercheurs ont réussi pour la première fois à modifier CRISPR pour corriger des mutations uniques dans l'ADN (David Liu) et l'ARN (Feng Zhang). Ils appellent cette méthode "l'édition de base".

2016

Médecine reproductive

Le peuple et les cantons acceptent à 62.4% la modification de la loi fédérale sur la procréation médicalement assistée (LPMA)

2016

Site optimisé

Le site Gen Suisse est optimisé pour la transformation numérique de sorte que son contenu puisse être lu sans problème aucun sur tout appareil mobile

2016

25 ans

Le 16 juillet, la fondation Gen Suisse célèbre ses 25 ans

2015

Médecine reproductive

En juin, la modification de l'art. 119 de la Constitution fédérale concernant la médecine reproductive et la technologie génétique impliquant des êtres humains a été adoptée par le peuple et des cantons de manière significative avec 61,9%. En décembre, le référendum contre la modification de la loi fédérale sur la procréation médicalement assistée (LPMA) a été officiellement lancé.

2014

CRISPR/Cas

Daniel Anderson et son équipe de recherche ont réussi à utiliser le système CRISPR/Cas pour corriger une mutation responsable de la maladie chez les souris

2014

Premier podcast

Gen Suisse a publié son premier podcast sur le thème « Immunothérapie pour le cancer »

2013

organoïdes

Des chercheurs ont réussi à produire des mini-organes tels que des bourgeons hépatiques (Takebe et al.), des organoïdes cérébraux (Lancaster et al.) et des organoïdes rénaux (Taguchi et al.) à partir de cellules souches pluripotentes. Cela a largement contribué à la compréhension de la maladie

2013

Premier numéro de «Science Aktuell»

Gen Suisse publie le premier numéro de Science Aktuell, qui informe sur un sujet des sciences de la vie

2013

Cloner

Shoukhrat Mitalipov a réussi pour la première fois à cloner des embryons humains. Ceux-ci ont été utilisés pour la production d'une lignée de cellules souches humaines

2013

L'immunologie tumorale

L’une des plus grandes percées a été atteinte dans l'immunologie tumorale. D'une part, les anticorps qui empêchent la communication entre les cellules cancéreuses et les cellules immunitaires humaines (cellules T) ont été utilisées avec succès pour lutter contre le cancer. D'autre part, il a été possible de transformer des cellules T à l'extérieur du corps de sorte qu'elles puissent attaquer les cellules cancéreuses mieux après une perfusion

2012

CRISPR/Cas

Martin Jinek und Krzysztof Chylinski et al. démontrent comment le système CRISPR/Cas peut être utilisé comme outil de génie génétique

2012

Projet ENCODE

Les premiers résultats du projet ENCODE ont été publiés : 80% des régions d'ADN inconnues ont une fonction biochimique et sont responsables du contrôle de l'activité des gènes

2011

20 ans

La Fondation Gen Suisse a célébré son 20ème anniversaire à l’occasion un événement intitulé « Recherche et société à travers les âges »

2011

Médecine reproductive

Le Conseil fédéral a proposé une nouvelle législation pour la médecine reproductive, prévoyant par ex. l’autorisation du diagnostic préimplantatoire

2010

protéines codées du génome humain

En collaboration avec des chercheurs américains, les chercheurs suisses sont parvenus à prédire une structure pour chacune des protéines codées du génome humain. Cette carte des protéines doit contribuer à l’avenir à détecter plus facilement les protéines dans les cellules et les tissus, ainsi qu’à analyser leur fonction

2010

Génome artificiellement

Première bactérie dont le génome est totalement produit artificiellement

2010

La recherche sur l’être humain

Entrée en vigueur en Suisse d’un nouvel article constitutionnel régulant la recherche sur l’être humain

2009

Modifications ADN

Des chercheurs décryptent toutes les modifications ADN d’une cellule des poumons et les comparent aux modifications d’une cellule souche embryonnaire. Les modifications d’ADN décident de nos caractéristiques génétiques et sont importantes pour la différenciation des cellules. De plus, elles peuvent jouer un rôle considérable pour l’apparition de différentes maladies. Ce mécanisme de commande génétique se nomme «épigénétique»

2009

Etude génétique

A l’aide d’une étude génétique effectuée sur 27 000 participants, des mutations jouant un rôle pour la schizophrénie ont été découvertes. Ces résultats ont contribué à mieux comprendre la complexité de cette maladie

2008

Convention européenne

La Suisse a ratifié la Convention européenne sur les droits de l’Homme et la biomédecine qui protège l’identité et la dignité de l’homme pour toute application biologique et médicale.

2008

Gen Suisse

Par une manifestation, Gen Suisse a encouragé le dialogue entre chercheurs, éthiciens et experts en communication à propos de la biologie synthétique, nouveau secteur de recherche

2008

Génome des cellules tumorales

Tant le génome des cellules tumorales que celui des cellules saines ont été séquencés chez une patiente atteinte de leucémie. La comparaison des deux séquences a dévoilé dix mutations susceptibles de jouer un rôle important pour l’existence de la maladie

2007

Souris knock-out

Le prix Nobel de médecine a été décerné à Martin Evans pour sa découverte relative au gain de cellules souches à partir d'embryons de souris, ainsi qu’à Mario Capecchi et Oliver Smithies pour la production de souris knock-out

2007

Brochure «Génie génétique»

Gen Suisse a publié la brochure «Génie génétique: notions de base, applications, discussion»

2006

Nanocontainers

Des chercheurs suisses ont développé les dénommés «nanocontainers». Il s’agit de petites boules creuses chargées de transporter des médicaments dans le corps de manière ciblée jusqu’à leur lieu d’action, ce qui permet de réduire fortement le dosage et les effets secondaires

2006

Cellules souches pluripotentes induites

Des cellules de peau de souris ont été modifiées pour disposer des propriétés de cellules souches embryonnaires. On les appelle cellules souches pluripotentes induites (iPS)

2005

Loi sur la recherche sur les cellules

Entrée en vigueur de la Loi relative à la recherche sur les cellules souches

2005

Moratoire

Quelque 55.7% des votants suisses se sont prononcés en faveur d’un moratoire de cinq ans applicable à l’autorisation de produits alimentaires génétiquement modifiés

2004

L’analyse génétique humaine

Entrée en vigueur de la Loi fédérale sur l’analyse génétique humaine

2003

Plantes utiles

Le film « Le génie helvétique » a montré les débats de la Commission scientifique du Conseil national pour la libération des plantes utiles modifiées génétiquement PMG

2003

«Somatic Gene Therapy"

Gen Suisse a organisé des discussions scientifiques autour du thème «Somatic Gene Therapy"

2003

Biochips

La première biochip a été lancée sur le marché aux Etats-Unis. Grâce à l’examen génétique d’une goutte de sang, la dose de certains médicaments peut être adaptée individuellement à chaque patient. De telles biochips comptent parmi les possibilités et les espoirs de la médecine dite personnalisée

2003

Biologie des systèmes

Avec le SystemsX.ch, la plus grande initiative de recherche de Suisse a été lancée. Dans le domaine de la biologie des systèmes, de nombreux biologistes, mathématiciens, informaticiens et chimistes travaillent en étroite collaboration afin d’en savoir plus à propos des interactions complexes entre les gènes et protéines respectifs et les voies de réaction des êtres vivants

2002

l'interférence ARN

Les conclusions sur le mécanisme de l'interférence ARN, qui permet de désactiver des gènes ciblés, ont été saluées comme la percée biologique moléculaire de l’année 2002

2002

Cellules souches d’embryon

Le téléjournal de SF1 a relaté une conférence de presse de Gen Suisse «Recherche sur des cellules souches d’embryon»

2002

Première «séance de réflexion»

Gen Suisse a lancé la première séance de la réflexion sur le thème « La biotechnologie et la coopération au développement »

2001

Gènes dans votre assiette

Le Suisse Beda M. Stadler, professeur d’immunologie et cuisinier par passion, a écrit le premier livre de cuisine OGM publié dans le monde: «Des gènes dans votre assiette»

2001

Cellules souches

Première mondiale : la Clinique universitaire de chirurgie cardiaque de Rostock, en Allemagne, a procédé à l’autogreffe de cellules souches dans le muscle cardiaque d’un patient de 64 ans ayant subi un infarctus du myocarde. Les cellules souches provenant de la moelle osseuse de ce patient devraient reconstituer le tissu cardiaque dans la région de l’infarctus

2001

Moratoire pour la dissémination

Lors de l’examen du projet Gen-Lex, le Conseil des Etats s’est prononcé contre un moratoire pour la dissémination d’organismes génétiquement modifiés et a demandé en lieu et place une procédure d’autorisation sévère

2001

Projet international Human Genome

Les scientifiques participant au projet international Human Genome (HGP) et leurs homologues de d’une firme américaine ont publié en même temps la première carte détaillée du génome humain dans «Nature» et «Science». Cette carte révèle que l’être humain ne possède que 30 000 à 40 000 gènes, et non 100 000 comme on l’avait supposé initialement

2001

Cancer du sang

Avec le médicament Imatinib, une grande percée est réalisée dans le traitement du cancer du sang. Quarante ans auparavant, des chercheurs avaient compris que la leucémie myéloïde chronique était causée par la translocation d’une partie de chromosome se fixant sur un autre chromosome. Cette découverte est à la base du développement d’une thérapie aujourd’hui encore réputée comme l’un des grands jalons de la thérapie contre le cancer

2000

Golden Rice

Une équipe de chercheurs de l’EPFZ a réussi à développer le Golden Rice. L’objectif de ce projet est de contrer les carences en vitamines dans les pays du tiers monde. Depuis 2005, ce projet est encouragé par la Bill & Melinda Gates Foundation

2000

Décodage du génome

Décodage du génome humain

2000

Brochure «Le génie génétique»

Gen Suisse a publié la brochure «Le génie génétique: Propriétés. Possibilités. Sécurité.»

2000

Fertilisation in vitro

L’initiative populaire pour interdire la fertilisation in vitro a été rejetée par 72% des votants

1999

biomédecine

La Convention européenne sur les droits de l’Homme et la biomédecine est entrée en vigueur. Elle protège l’identité et la dignité de l’homme pour toute application biologique et médicale

1999

Essai en plein champ

L’Office fédéral de l’environnement, des forêts et du paysage (OFEFP) a rejeté la requête pour un essai en plein champ avec du maïs transgénique ainsi que celle avec des patates génétiquement modifiées. La Commission de sécurité (CFSB) est arrivée à la conclusion que ces essais ne présentent aucun danger si un certain nombre de consignes sont respectées

1999

Journées de la recherche

Premières « Journées de la recherche en génétique » qui, depuis, informent chaque année le public et les écoles de la recherche en Suisse

1998

Commission d’éthique

Le Conseil fédéral a instauré la Commission d’éthique chargée des questions relatives à la biotechnologie et à la technologie génétique appliquées aux secteurs extrahumains (CENH)

1998

l’initiative en faveur de la protection génétique

Des milliers de chercheurs ont manifesté contre l’initiative en faveur de la protection génétique, rejetée cette même année par 67% des votants

1998

Comité de patronage

Pour traiter d’autres domaines d’application du génie génétique de manière encore plus compétente et pour favoriser les échanges de vues au sein de la Fondation, Gen Suisse a créé un comité de patronage compose de scientifiques suisses

1998

Cancer du sein

Le médicament anticancéreux Trastuzumab a été lancé sur le marché. Cet anticorps détecte l’une des caractéristiques des cellules tumorales, se combine à elle et empêche sa prolifération. Il n’identifie toutefois pas tous les types de cellules responsables du cancer du sein. Avant tout traitement sur un patient, il convient d’examiner si cette thérapie a des chances d’être efficace. Le Trastuzumab est connu comme l’un des premiers médicaments de la médecine dite personnalisée

1998

Cellules souches

Des chercheurs sont parvenus pour la première fois à cultiver et à reproduire en laboratoire des cellules souches embryonnaires humaines

1997

La brebis « Dolly »

En Grande-Bretagne, une équipe de chercheurs du Roslin Institute, dirigée par Ian Wilmut, a procédé au clonage du premier mammifère à partir de cellules prélevées sur le pis d’un animal adulte et a créé la brebis « Dolly ». Alors que les uns ont été fascinés par cette nouvelle technologie, d’autres ont craint que l’on se mette à cloner des êtres humains

1997

Soja génétiquement

Depuis 1997, du soja génétiquement modifié est cultivé à grande échelle aux Etats-Unis. La surface qui lui est consacrée augmente constamment, de sorte que dix-sept ans plus tard, il représente 82 % de la production mondiale de soja

1996

Prix Nobel

Rolf Zinkernagel a reçu le Prix Nobel, comme 22 autres scientifiques suisses jusqu’ici

1996

Maladie humaine de Creutzfeldt-Jakob

Les travaux sur le prion menés par les deux chercheurs suisses Charles Weissmann et Adriano Aguzzi ont permis de se faire une idée plus précise sur la relation existant entre la maladie de la vache folle (encéphalopathie spongiforme bovine) et le nouveau variant de la maladie humaine de Creutzfeldt-Jakob

1996

GMO en Suisse

En Suisse, l’autorisation du soja génétiquement modifié pour l’affouragement a été attribuée

1995

Le séquençage du génome

Pour la première fois, la totalité du patrimoine génétique d’un organisme a été décryptée. Le génome de la bactérie haemophilus influenzae, comportant 1 800 000 bases, a été totalement séquencé

1995

Gène qui contrôle la croissance

Le biologiste suisse Walter J. Gehring a identifié dans la drosophile Drosophila melanogaster un gène qui contrôle la croissance et le développement des yeux chez tous les animaux. Pour le monde scientifique, cette découverte a été fascinante. Mais la mouche aux 14 yeux sur les pattes et les antennes a mis le profane mal à l’aise quant aux possibilités du génie génétique

1995

Première publication de Gen-Dialog

Première publication de «Gen Dialog» qui, chaque année, approfondit un à deux thèmes des sciences de la vie

1994

La tomate “FlavrSavr”

La tomate “FlavrSavr”, premier aliment génétiquement modifié, a été homologuée aux Etats-Unis et en Angleterre. En Suisse, cette tomate à maturation retardée est considérée comme le symbole même de la manipulation génétique

1994

Gen fluorescent protein

Les scientifiques ont parvenu à introduire un gène dans des bactéries pour les rendre lumineuses. La dénommée « Gen fluorescent protein » est utilisée comme marqueur standard afin d’examiner les activités des gènes. Cette méthode a contribué à de nombreuses percées scientifiques

1993

PCR

L’Américain Kary B. Mullis a reçu le prix Nobel pour sa découverte, en 1980, de la PCR (amplification en chaîne par polymérase), technique qui permet de détecter des traces infimes d’ADN, de les multiplier des millions de fois et de les rendre ainsi accessible à l’analyse

1993

L’initiative « pour la protection génétique »

Le SAG (Groupe suisse de travail sur le génie génétique) a déposé l’initiative « pour la protection génétique »

1993

Campagne d’affiches

Gen Suisse a lancé une campagne d’affiches pour attirer l’attention sur le potentiel du génie génétique et pour se faire connaître. Le génie génétique est devenu un sujet d’actualité et Gen Suisse est sortie de l’anonymat

1992

L’initiative « Pour l’abolition des essais sur les animaux »

L’initiative « Pour l’abolition des essais sur les animaux » a été rejetée à 56.4%

1992

Exposition itinérante

L’exposition itinérante Gen Suisse a présenté dans toute la Suisse les possibilités de la technique génétique

1992

Thérapie génétique

Pour la première fois en Europe, une thérapie génétique a été appliquée afin de guérir un enfant de la SCID, une immunodéficience sévère. Au cours des années suivantes, cette technologie a certes pu être développée, mais elle a essuyé de nombreux revers, raison pour laquelle elle n’est utilisée aujourd’hui que pour certains cas de maladies graves

1991

Création de Gen Suisse

Le 16 juillet 1991, création de Gen Suisse pour promouvoir le dialogue entre la recherche et la société

1991

Nanotechnologie

Au Japon, des chercheurs découvrent la structure des nanotubes, posant ainsi l’une des nombreuses bases de la nanotechnologie

1991

Médicaments et vaccins

En Suisse, 14 médicaments différents de fabrication génétique ont été homologués. Aujourd’hui, vingt-cinq ans plus tard, près de 500 médicaments et vaccins sont employés